Top

Origine des viandes

Pour la fabrication des pâtés et plus généralement des charcuteries, nous n’avons donc jamais cessé de rester intraitable sur la qualité et la provenance des viandes.

L’élevage
Tout débute par la maternité. Lorsqu’une truie a mis bas, elle va allaiter sa dizaine de porcelets pendant 28 jours.
Ils sont ensuite séparés de leur mère pour être placés dans un enclos sur de la paille. Là, ils sont nourris de petits granulés : c’est le post-sevrage.
Trois mois se sont écoulés quand les porcelets sont amenés dans des cases plus grandes, toujours sur de la paille. C’est ici qu’ils seront engraissés.
Ils bénéficient alors d’une alimentation à base de céréales (80%), de protéines (18% : colza, tournesol, pois, … SANS OGM) et de 2% de minéraux.
Les porcs sont élevés sans facteur de croissance et sans farine animale.
Ils se trouvent dans des bâtiments ouverts pour donner le résultat des porcs en plein air sans en avoir les inconvénients (grosses chaleurs en été qui favorisent la mortalité et promiscuité avec les sangliers…qui déclenchent les rivalités !). En effet nous nous trouvons dans une région où les sangliers sont légions.
Lorsqu’ils atteignent l’âge de 7 mois au minimum, ils pèsent en moyenne 150 Kg. Ce temps minimum d’engraissement garantit une viande plus ferme et plus goûteuse.

Achetez sur notre boutique

Un commentaire sur “Origine des viandes”

  1. bonjour, je vous ai rencontré au marché de St-Didier en Vaucluse.
    Je visite votre site (alléchant !). je ne trouve pas de description de l’élevage des canards. ce serait bien de l’ajouter non ? Avec les horreurs des grandes productions de foie de canard, ce serait vraiment un plus afin de ne pas faire d’amalgame.. Je ne consomme plus de foie de canard à cause de ça alors que je l’aime beaucoup.
    A bientôt à St-Didier !
    Françoise

Laisser un commentaire