Top

Saucisse à l’huile

Du temps de mes grands-parents, il n’y avait à la ferme ni chambre froide, ni réfrigérateur.
Pourtant, il fallait bien trouver un moyen de conserver la saucisse sèche dans le temps afin qu’elle garde sa souplesse ainsi que ses qualités gustatives.
Ma grand-mère avait pour cela une façon de faire bien à elle qui lui venait de ses parents. Technique certainement utilisée en Aveyron depuis des générations.
Quand la saucisse avait atteint son stade de séchage idéal, elle la coupait en bouts d’une longueur équivalente à la hauteur du bocal. Elle y rangeait les morceaux ainsi constitués et elle les recouvrait d’huile d’arachide de manière à ce qu’aucun ne soit en contact avec l’air. Elle refermait le tout et descendait au cellier où les bocaux trouvaient leur place sur les étagères à côté des confitures et autres confits. Ils restaient là pendant plusieurs semaines en attendant d’être consommés.
Cette tradition est arrivée jusqu’à nous et est devenue une méthode de conservation. Elle est pratiquée en Aveyron et est devenue une véritable spécialité culinaire.

Caractéristiques
Notre mode de conservation est un mode artisanal directement issu d’une tradition aveyronnaise. La saucisse ainsi conservée prend avec l’âge un petit goût de noisette.

Conseils d’utilisation :
Ouvrir votre bocal et sortir la quantité de saucisse désirée. Essuyer soigneusement les morceaux avec du papier absorbant avant de les couper en fines tranches.
Une fois l’opération terminée, refermer le bocal et le placer dans un placard en veillant bien que les morceaux restants soient recouverts d’huile. Si il en manquait, rajouter un peu d’huile d’arachide. Ne pas placer au réfrigérateur, même si vous avez entamé le bocal.

Utilisation
Vous pourrez déguster cette saucisse en hors-d’œuvre, lors d’un pique-nique ou bien les proposer en accompagnement d’un apéritif entre amis. Les occasions ne manqueront pas.

Le petit plus
Les gourmets conserveront l’huile restant dans le bocal une fois toute la saucisse consommée. En effet cette huile garde un parfum de saucisse et rajoute aux plats cuisinés un goût subtil. Essayer donc de faire rissoler quelques pommes de terre de cette manière.

Quel vin choisir
Optez plutôt pour un vin léger et fruité :
Vin rosé : Anjou, Côtes-de-Provence, Tavel… ou
Vin rouge frais et gouleyant : Beaujolais, Pinot noir d’Alsace…
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Achetez sur notre boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *